Voyage dans l’ancienne Russie

Un témoignage photographique exceptionnel redonne vie à un monde disparu : la Russie d’avant la Révolution. Sergueï Mikhaïlovitch Prokoudine-Gorsky (1863-1944) sillonne le pays de 1904 à 1912 et réalise un reportage documentaire unique.
Des tirages de ses photographies couleurs seront bientôt exposés au Musée Zadkine à Paris.

Sergueï Prokoudine-Gorsky (DR Bibliothèque du Congrès Washington)

Sergueï Prokoudine-Gorsky (DR Bibliothèque du Congrès Washington)

Prokoudine-Gorsky, installé à bord d’un wagon spécialement aménagé, réalise, durant quatre ans, des milliers de clichés des régions de l’Oural, de la Volga, du Turkestan et d’Afghanistan.

Sergueï Prokoudine-Gorsky (DR Bibliothèque du Congrès Washington)

Sergueï Prokoudine-Gorsky (DR Bibliothèque du Congrès Washington)

Saint-Pétersbourg, 3 mai 1909 : Sergueï Mikhaïlovitch Prokoudine-Gorsky, physicien inventeur d’un procédé photographique inédit, restituant les couleurs avec une fascinante précision, est reçu par le tsar Nicolas II au Palais impérial pour une projection privée. Grand amateur de photographie, le tsar, émerveillé par les images apparues sur l’immense pièce de tissu blanc tendue pour l’occasion, décide d’accorder au pionnier de la photographie, une lettre de mission l’autorisant à sillonner l’empire pour effectuer un ambitieux travail de reportage.

Prokoudine-Gorsky, installé à bord d’un wagon spécialement aménagé, réalise, durant quatre ans, des milliers de clichés des régions de l’Oural, de la Volga, du Turkestan et d’Afghanistan.

 

En 1918, deux mille de ces clichés, stockés dans des malles, sortent de Russie. Achetés par la Bibliothèque du Congrès à Washington en 1948, ils ne furent jamais montrés en France. Cent cinquante d’entre eux seront à découvrir au musée Zadkine ; images d’une Russie que l’on croyait disparue, d’une Russie d’avant la Révolution qui fut celle de Zadkine – né à Smolensk en 1890 – et qui, par la grâce du temps aboli auraient surgies de la mémoire de l’artiste.

Pour les amoureux de littérature, voici deux témoignages rares : un portrait de Tolstoï et une photo de sa « caverne » d’écriture.

Tolstoï par Sergueï Prokoudine-Gorsky (DR Bibliothèque du Congrès Washington).

Tolstoï par Sergueï Prokoudine-Gorsky (DR Bibliothèque du Congrès Washington).

Bureau de Tolstoï - Sergueï Prokoudine-Gorsky (DR Bibliothèque du Congrès Washington)

Bureau de Tolstoï – Sergueï Prokoudine-Gorsky (DR Bibliothèque du Congrès Washington)

Exposition « Sergueï Prokoudine-Gorsky : Voyage dans l’ancienne Russie »
du 9 octobre 2013 au 13 avril 2014 au Musée Zadkine à Paris.
Commissaire : Véronique Koehler, adjointe à la directrice aux musées Bourdelle et Zadkine.

En attendant de visiter l’exposition, n’hésitez pas à vous promener dans le fonds des photographies de Sergueï Prokoudine-Gorsky disponible en ligne sur le site de la Library of Congress Washington.

(Merci à Gianni Cariani qui a attiré notre attention sur cette exposition).

 

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Voyage dans l’ancienne Russie »

  1. Ping : La croisée des routes | Pearltrees

  2. Ping : Voyage dans l'ancienne Russie | Photo | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s