Gilles Deleuze : « Je suis con, mais pas au point de voyager pour mon plaisir… »

Quand dans « L’abécédaire de Gilles Deleuze » de Claire Parnet arrive la lettre « V », ce sera « V comme voyage ». Et Gilles Deleuze de paraphraser un personnage de Beckett…

Irremplaçable Deleuze, décidément.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Gilles Deleuze : « Je suis con, mais pas au point de voyager pour mon plaisir… » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s